LE BALSAMIQUE THEÂTRE

Le Balsamique Théâtre ( Lot)
« Le vilain petit canard»
Théâtre de papier d’après l’œuvre de Hans Christian Andersen – 35 mn – 3 à 6 ans

Le vilain petit canard, c’est avant tout l’histoire d’une naissance dont l’origine est incertaine. D’où vient-il ? Qui est-il réellement ? Le doute passé, la réponse arrive comme un couperet : “Regarde
comme il est laid, il n’est pas de notre famille”. Sans plus attendre, le voilà désigné comme un souffre douleur soumis aux mauvais traitements et aux tracasseries de la basse-cour. Effaré, craintif, il doit s’enfuir, et c’est le début d’une aventure sur un chemin dangereux semé d’embûches. Courageux, il avance par n’importe quel temps, sous la pluie, le froid et l’orage. Perdu, seul dans la nuit, il conserve encore la volonté de ne pas accepter tant de souffrances injustes. Alors qu’il finissait par croire que sa
“laideur” était la cause de son triste sort, il va étonnamment retrouver les siens qui lui apporteront le réconfort et la reconnaissance de sa beauté


Les interprètes


Lone Nedergaard et François Boulay

Lone Nedergaard est danoise, professeur de sport. En 1990, elle intègre comme comédienne le théâtre expérimental danois DEN BLAA HEST dirigé par le polonais Aleksander Jochwed et participe à tous les spectacles de la compagnie jusqu’en 1995. Les tournées la conduiront en Europe et en Asie où au hasard des festivals et des rencontres elle découvre la marionnette et décide de s’y consacrer jusqu’à être remarquée pour ses constructions. En 1996 elle est engagée par le théâtre municipal d’Aarhus au Danemark et en 2002 vient s’installer en France. Depuis 2005 elle collabore aux spectacles de la cie Pupella Noguès et en 2008 crée le Balsamique Théâtre. Elle est régulièrement invitée à enseigner l’art de la marionnette à l’école de théâtre de Turku en Finlande et de Hanstholm au Danemark.
François Boulay : Au terme de ses études universitaires il découvre les marionnettes à la fin des années 70 aux rencontres de Villeneuve lez Avignon. C'est un coup de coeur immédiat suivi d'une recherche active pour se former à un art de la scène encore très marginal. Il enchaine de nombreux stages notamment avec des marionnettistes issus de l'école berlinoise et du Bread and Puppet américain. En 1981 il est sélectionné pour la première session de formation de l'Institut International de la Marionnette à Charleville-Mézières. Rapidement il crée aux environs de Cannes la Compagnie Arketal et travaille le théâtre de l'Arc en Terre. Il sera l’élève de Michaël Meschke et sera marionnettiste au Marionetteatern de Stockholm .Il vit pendant une douzaine d'années au Danemark et participe au théâtre expérimental Den Blaa Hest. En 1997, il est chargé pour trois années du département marionnettes au théâtre municipal d’Aarhus au Danemark. Il revient en France en 2002 après des tournées en Europe et en Asie et travaille également avec la cie Pupella Noguès depuis 2006. Il utilise plusieurs techniques comme la marionnette à fil, à gaine, les marionnettes d'inspiration Bunraku et Kuruma Ningyo, mais ce sont les marionnettes à tringle et les marionnettes sur table qui sont ses favorites.

La compagnie

Le Balsamique Théâtre est une compagnie théâtrale franco-danoise installée en France depuis 2002. C'est à la fin des années 90 que nait l'idée de créer leur propre compagnie théâtrale. L'objectif est de placer la marionnette, objet poétique par nature et symbole de notre condition humaine, au coeur de leur travail. Au fil des créations va se développer une recherche constante sur le « dialogue à vue » entre marionnettes et jeu d'acteurs ainsi qu’une approche poétique des matériaux. Ils utilisent la marionnette parce qu'elle est à l'origine un outil complètement imaginaire et magique avec lequel on peut suggérer la réalité et aller droit au coeur du public. Ils créent presque toujours eux-même leurs marionnettes et l'univers dans lequel elles vivront une partie de leur vie et explorent toutes leurs possibilités de jeu. Leurs spectacles jeune public doivent toujours toucher le public adulte. Balsamique Théâtre est soutenu par la ville de Figeac, le Conseil Départemental du Lot et par le Conseil Régional Occitanie et a reçu par le passé le soutien de Kulturfonden, du ministère de la culture du Danemark, de l'Ambassade de France au Danemark, des Brasseries Ceres, de la Ville de Figeac, du Théâtre de Cahors et de l'Espace Tonin de Villeurbanne. Depuis 2015 Jean-Pierre Lescot grand maître du théâtre d’ombres a intégré la cie.

 la presse

L’onirisme des ombres colorées porte avec poésie... ce spectacle de qualité...à l'esthétique très travaillée, qui ravira le jeune public, ... la maîtrise du rythme ne laisse pas de temps pour l’ennui …” !
Extrait d’un  article paru dans “Le Clou dans la Planche

Compagnies
Lutins et Compagnies

Fleurs

Valid XHTML 1.0 Transitional

CSS Valide !